Chargement Évènements

D’après La petite écuyère a cafté de Jean-Bernard Pouy

Une idée mise en œuvre par Didier Ruiz

Quand deux adolescents de la bonne société de Dieppe se suicident, menottés aux rails, en se laissant écraser par un train, tout le monde est horrifié.  Il n’y a que Gabriel Lecouvreur, dit Le Poulpe, pour ne pas y croire. Alors, comme d’habitude, en dilettante, il va y voir de plus près.

Dans l’esprit du feuilleton radiophonique d’antan qui s’écoutait à plusieurs, l’oreille collée au poste de radio, retrouver le plaisir du conte et du suspens policier en particulier, à travers un personnage hors du commun, Le Poulpe.

Imaginé à partir de La petite écuyère a cafté de Jean-Bernard Pouy, premier roman noir populaire de cette collection singulière qu’est « Le Poulpe », le feuilleton est découpé en 4 épisodes de 30 minutes, interprété par deux comédiens, un homme et une femme, qui jouent tous les rôles, manipulant une multitude d’accessoires.

L’apéro-polar, c’est ce bric-à-brac là où, en direct et sous vos yeux, se jouent le drame et l’amour, dans la jouissance de la frustration de rester sur sa faim jusqu’à l’épisode suivant, le plaisir de se faire raconter l’épisode précédent par sa voisine de table.

Dans ce premier Apéro-Polar, Le Poulpe nous entraîne dans les méandres politico-familiaux des milieux de l’intégrisme catholique. On y croise une jeune et charmante étudiante, un punk plus bête que méchant, des aristo véreux, des bières à chaque page, des falaises où la promenade est parfois dangereuse, des cliniques investies par des comités d’étranges militants…

Credit photo © Corinne Brochet

Réservations :

Votre téléphone
Nombre de place